Originaire du Pays Basque, Thomas Ospital est depuis 2015 organiste titulaire du grand-orgue de l’église Saint-Eustache à Paris. De 2016 à 2019 il devient le premier organiste en résidence à la Maison de la Radio. 

 

Sa carrière de concertiste le conduit à jouer tant en France qu’à l’étranger. L’improvisation tient une place importante dans sa pratique musicale ; soucieux de faire perdurer cet art sous toutes ses formes, il pratique notamment l’accompagnement de films muets. 

 

Son premier enregistrement discographique est consacré à des œuvres de Franz Liszt au grand-orgue de Saint-Eustache (éditions Hortus, septembre 2017). Enregistré sur l’orgue de l’auditorium de Radio France, un deuxième album paru en janvier 2018 est consacré à des improvisations et à des œuvres de Johann Sebastian Bach mises en regard avec les Chorals-Études de Thierry Escaich, dont il a assuré la création.

 

Passionné par la transmission, Thomas Ospital est régulièrement sollicité pour enseigner l’interprétation et l’improvisation dans le cadre de masterclasses. Il est depuis 2017 professeur d’harmonisation au clavier au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il enseigne également l’harmonie pour les ingénieurs en formation supérieure aux métiers du son.

 

Thomas Ospital débute ses études musicales au Conservatoire de Bayonne avec Esteban Landart et les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il obtient cinq premiers prix. Il a notamment pour professeurs Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Fabien Waksman, Isabelle Duha et Pierre Pincemaille.

 

Lauréat de plusieurs concours internationaux (Saragosse, Chartres, Toulouse, Grand Prix Florentz de l’Académie des Beaux-Arts), il occupe pendant six mois les fonctions de « Young artist in residence » à la Cathédrale Saint Louis King of France de La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis.